Les abeilles du Palais des Papes

// INFO COVID : Pass sanitaire valide exigé à l'entrée (pour tout visiteur âgé de 12 ans et 2 mois), masque obligatoire >>> Voir les conditions d’accès
Dans le sillage de grands monuments parisiens comme l’Opéra, les Invalides, le musée d’Orsay, l’Académie française, ou encore de nombreuses entreprises qui ont adhéré à la pratique du rucher urbain, Avignon Tourisme a décidé d’installer des ruches au Palais des Papes dès le printemps 2019.



Dans le sillage de grands monuments parisiens comme l’Opéra, les Invalides, le musée d’Orsay, l’Académie française, ou encore de nombreuses entreprises qui ont adhéré à la pratique du rucher urbain, Avignon tourisme a fait le choix au printemps 2019 d’installer 6 ruches sur les toits de la tour St-Laurent.
Avignon Tourisme, à travers cette action, s’inscrit dans la stratégie de sauvegarde de la biodiversité initiée par la Ville d’Avignon, élue capitale régionale de la biodiversité en octobre 2018. Son objectif à terme est de développer des ateliers de dégustation, des animations à destination des adultes et des enfants, et pourquoi pas...de susciter des vocations !
Le projet, porté par le Fonds de dotation du Palais des Papes, est soutenu et financé par MELVITA, qui accompagne de nombreux projets nationaux et internationaux et lutte pour la sauvegarde de l’abeille et de la biodiversité depuis
plus de 10 ans.
Thierry Azzolin, apiculteur et conférencier reconnu pour son activité en région Sud, s’est occupé des ruches du Palais jusqu’à leur mise en place et a procédé aux deux premières récoltes du miel du Palais.

C’est désormais à l’association «Car elles butinent» que revient le privilège de veiller au bien-être de nos petites ambassadrices : l’année 2020 a été marquée par une interruption des activités en mars avril et mai, avec une reprise progressive en juin et une récolte de miel en octobre.Depuis avril 2021, compte tenu de divers facteurs climatiques et organisationnels, et pour plus de cohérence dans la politique de biodiversité de la Ville, les ruches sont installées au Rocher des Doms où elles sont désormais pouponnées par l’association avignonnaise.!